Voile et croisière

MANOEUVRE

Empanner

dites lui avec des fleurs 52 ko

Les
manoeuvres

 

marin

Sécurité ...

  • La girouette doit être surveillée en permanence pour
    connaître la position du bateau et de la grand-voile par
    rapport au vent.

  • La manoeuvre ne peut être envisagée que lorsque le bateau
    est bien droit sur l'eau, ou entre deux vagues, ou quand elles
    sont moins hautes.
     
  • Amener le bateau plein vent arrière juste au moment ou la
    grand-voile est complètement bordée demande de l'entrainement.
     
  • Aux allures portantes, on ne sent pas la véritable force
    du vent. Aussi, dans le doute, il vaut mieux se replacer un
    instant face au vent pour l'estimer et prendre un ris si
    nécessaire.
     
  • Les équipiers doivent s'écarter de la trajectoire de la bôme
    et de celle du palan d'écoute de grand-voile.
     

Manoeuvre ...

  • Le barreur abat et un équipier borde la grand-voile, l'écoute
    glissée dans le taquet-coinceur, de manière à placer le
    bateau plein vent arrière à l'instant où la grand-voile est
    complètement bordée.

  • La grand-voile bordée au maximum reçoit toujours le vent du
    même côté.

  • Un équipier commence à raidir la contre écoute du foc.

  • Le barreur abat une dernière foi, pour faire porter le vent sur
    l'autre panne et on choque progressivement l'écoute de
    grand voile, après l'avoir libérée du taquet-coinceur, tout en
    compensant à la barre la tendance à loffer du bateau.

  • L'empannage est terminé.

  • On choque l'écoute de foc, il passe sur l'autre bord et on borde
    la contre écoute.